Habiter son territoire

2008 081_web  Comment faire vivre cet endroit où l’on habite, y donner du sens, trouver ensemble de   nouvelles formes artistiques.
Le but est de tenir sa place d’acteur culturel, provoquer le désir, offrir des terrains de jeu  entre différents artistes sans étiquettes, construire des plateformes d’échanges entre les structures pour éviter le repli sur soi, trouver les passerelles entre l’urbain et le rural par de l’événementiel.
Les festivals, les fêtes de village, les lieux inoccupés, les communautés de communes méritent cet investissement associatif et militant.P1020992_web

Le collectif ça-i participe au bouillonnement culturel en 64 par le biais de concerts chez l’habitant, de tournées jeune public, en maison de retraite ou en internat, de parcours d’artistes, d’organisations de Master-class, de programmations ponctuelles ou régulières, d’aide à la structuration et à l’accompagnement de festivals, de rendez-vous ou de semaines thématiques autour du Patrimoine….

Vous ne nous avez être pas vu mais nous sommes ou avons été présents sur « A Pau qu’ei », « Aci e Adara », « Alandar », « La Fête du Bois », « les Escales Gasconnes », les ça-i à casa/au Méliès/à la bibliothèque/per entà d’alhors/au conservatoire, les « Rencontres Artisiennes », la nuit des musées à Oloron, la journée des familles à Lescar, à l’anniversaire de la signature de la Convention sur le PCI par  l’UNESCO à Bayonne, au salon de la petite enfance, « les Berges du Gave », « la Setmana de la Lenga à Orthez », de nombreuses fêtes de la Musique …..